COMMENT BIEN CHOISIR SON PARQUET?

Qu’il soit flottant, cloué ou collé le parquet est un revêtement de sol qui peut être dédié à la chambre, la salle de bain, la cuisine ou encore le salon ! C’est un vrai casse-tête de comprendre toutes ses composantes : contrecollé, stratifié, massif, micro-chanfrein, bord naturel…on vous explique tout dans ce guide complet !

POSEZ-VOUS LA BONNE QUESTION 

« Je souhaiterai rénover un sol avec une pose de parquet rapide et pas chère »

> Optez pour le parquet stratifié en pose flottante (pensez à la sous-couche obligatoire)

« Je souhaiterai avoir le même rendu qu’un parquet à l’ancienne sans pose clouée »

> Optez pour un parquet contrecollé car l’esthétique du revêtement sera similaire au parquet massif (sous-couche pas obligatoire en pose collée contrairement à la pose flottante).

« Je souhaiterai poser ou remplacer de parquet de mon plancher mais qu’il reste à l’ancienne »

> Optez pour un parquet massif pose clouée. Il sera plus cher et la pose plus longue mais sa durée de vie en sera également rallongée !

« Je souhaite poser du parquet dans ma salle de bain ou dans ma cuisine »

> Optez pour du parquet stratifié ou du contrecollé à condition qu’il soit prévu pour un usage en pièce humide.

BON À SAVOIR

  • Le parquet de couleur claire agrandit la pièce dans laquelle il se trouve posé
  • La longueur des lames se choisit en fonction de la surface de la pièce et de l’effet qu’on veut donner
  • Les parquets contrecollés imitent le parquet massif notamment grâce à de nouvelles technologies de coupe

LES 3 TYPES DE PARQUET : Massif, Contrecollé et Stratifié

 Parquet massif

Il est considéré comme « ancien » et « traditionnel ». Ses lames sont en bois massif et s’emboîtent les unes aux autres grâce à un système de rainures et de languettes (cette technologie peut être plus ou moins de qualité en fonction des marques).

Plusieurs essences de bois peuvent composer un parquet massif mais généralement les usines préfèrent utiliser le chêne pour sa robustesse et sa régularité colorimétrique.

Vous ne pouvez en aucun cas utiliser une pose flottante pour ce type de parquet et plutôt préférer un pose collée ou clouée. En terme de prix, vous l’aurez compris, l’aspect ancien du bois et sa qualité (souvent plus épais que le contrecollé pour être poncé plusieurs fois si rénovation) rendent ce produit plus cher que le contrecollé et le stratifié. Mais ce qui le rend intéressant est son côté pérenne et sa capacité de rénovation. Certains parquets sont centenaires voire plus dans certains cas ! Ça laisse rêveur !

Les avantages:

  • Résistance dans le temps
  • Qualité visuel et de toucher
  • Possibilité de rénover et d’ « hydrater » le parquet

Parquet contrecollé

Résultat de recherche d'images pour "parquet contre collé"

C’est un revêtement de sol en trois couches :

1ère couche : le « parement » ou « couche d’usure » du parquet, qui doit faire minimum 2,5mm pour être qualifié de parquet. Il peut être en bois noble, c’est-à-dire en chêne ou bien en bois exotique. Plus la couche de cette couche est épaisse plus vous pourrez rénover votre parquet. Bon à savoir un ponçage de parquet supprime en général 1 mm de matière. Ex : un parquet contrecollé de 2,5mm de parement, ne pourra être poncé que deux fois.

2ème couche : au centre du parquet on retrouve ce qu’on appelle « un panneau de fibres de bois » ou « un latté », une essence plus économique et très stable.

3ème couche : enfin, en dessous ce qu’on appelle « le contrebalancement » vient donner encore plus de stabilité à l’ensemble des trois couches qui sont pressées entre elles.

Les avantages :

Esthétique semblable à celle du parquet massif (partie supérieure en bois noble seulement visible)

  • Peut être beaucoup plus large que le massif car plus stable (14/15mm)
  • Moins cher que le parquet massif
  • Peut-être poncer pour rénovation

Parquet stratifié

Résultat de recherche d'images pour "parquet stratifié"

Le revêtement de sol certifié n’est pas vraiment ce qu’on appelle communément « parquet », tout bonnement car la couche de bois réglementaire de 2,5mm n’y est pas présente. Vous ne pouvez donc pas le poncer.

Chez la plupart des marques les lames de ce type de revêtement sont clipsables entre entre elles grâce à des systèmes d’assemblage simples et sans colle de type « click » comme le fait très bien Balterio.

La surface du revêtement peut tout imiter, car c’est en fait un papier ! Bois, carreau, ciment, béton…tout est possible avec ce type de technologie !

Cette surface est protégée par une couche d’usure aussi appelée « overlay » en résine. Elle va donner sa résistance et son classement d’usage au revêtement stratifié.

Les avantages :

  • Grand choix de décor (couleur, texture…)
  • Moins cher que le contrecollé et le massif
  • Résistant à l’usure

Le classement UPEC du sol stratifié (il ne concerne que les sols stratifiés et PVC) :

Résultat de recherche d'images pour "upec parquet"

Il se définit par :

  • l’usure (relative au passage)
  • le poinçonnement (poids exercé par les meubles, des talons hauts etc. )
  • l’eau (en fonction de l’humidité de la pièce)
  • chimique (résistance aux produits chimiques)

Usure

U2 = local privatif à trafic normal

L’indice augmente en fonction de sa sollicitation allant jusqu’à U4

« s » = indice intermédiaire

ex : U2s = local privatif à trafic élevé

 

Poinçonnement

Mesure la résistance d’un sol stratifié aux objets, posés ou qui tombent.

P2 = usage domestique dans une pièce avec peu de manipulation de charges

P4= charges plus lourdes et manipulées régulièrement

 

Eau

E1= local sec et nettoyé occasionnellement à l’eau

E2=…

E3= pièce humide et subit des lavages répétés à grandes eaux

 

Chimique

C0 = usage exceptionnel de produits ménagers

C1=…

C2=…

C3= l’utilisation régulière de produits plus agressifs.

 

Le chiffre associé à la lettre indique le degré de résistance relatif à l’agression. Allant de 1 à 4, plus le chiffre est élevé, plus le parquet est résistant.

 

Recommandation pièce de la maison

Sol stratifié/pièce de la maison

Usure Poinçonnement Eau

Chimique

Séjour

U2S P2 E1

C0

Chambre

U2 P2 E1

C0

Cuisine

U3 P2 E2

C2

Salle de bains U2 P2 E2

C2

 

LES LABELS

 Label FSC

Résultat de recherche d'images pour "fsc"

FSC, en français « Conseil de la bonne gestion des forêts ».
Il concerne exclusivement les forêts d’Afrique, d’Amérique du Sud et d’Asie et s’assure du respect de normes sociales, environnementales, et écologiques.

Label PEFC

Résultat de recherche d'images pour "pefc"

Le label PEFC « Programme de reconnaissance des certifications forestières », a été créé à l’initiative des exploitants forestiers européens. Il concerne les bois en provenance des forêts européennes et nord-américaines. Il est garant de l’exploitation durable de la forêt.

 

UN PARQUET SELON LA PIÈCE DE LA MAISON

 

 Pour la salle de bain

Résultat de recherche d'images pour "parquet salle de bain"

Ce lieu humide à faible trafic nécessite un entretien courant avec des produits chimiques courants. Si vous préférez un parquet en bois naturel, optez pour des essences exotiques en pose collée car elles seront plus résistance à l’humidité.

Si vous optez pour un parquet en teck, utilisez des joints « pont de bateau » en polyuréthane, très tendances et surtout très résistants.

Enfin, si votre choix s’arrête sur un stratifié, faites attention à ce que sa classification soit suffisamment élevée pour être posé dans une pièce humide.

 

Pour la cuisine

Résultat de recherche d'images pour "parquet cuisine"

Ce lieu tout comme la salle de bain est humide mais à un trafic important. Le déplacement de chaises, de table, la chute d’ustensiles, de couteaux, de projections de graisses impliquent un nettoyage régulier avec des produits ménagers.

Malgré ces contraintes vous pouvez poser un parquet massif ou contrecollé, mais prenez garde à son entretien. Car en cas de tâches, sans intervention immédiate le parquet pourra rester tâcher et vous devrez le poncer.

Nous vous conseillons plutôt un sol stratifié pour la cuisine car plus facile à entretenir.

 

Pour le salon et de séjour

Résultat de recherche d'images pour "parquet salon"

Il n’y a pas de contraintes particulières pour le salon ou le séjour, vous pouvez aussi bien y mettre du massif que du contrecollé et même du stratifié !

Si votre pièce est grande, n’hésitez pas à choisir un parquet à lames larges pour lui donner de la perspective.

 

Pour la chambre

Résultat de recherche d'images pour "parquet chambre"

Idem pour le salon et le séjour, il n’y a pas de contraintes particulières, aussi vous pourrez choisir un parquet qui restera durablement sans s’abîmer dans cette pièce.

 

 LE CLASSEMENT D’USAGES

Il est systématiquement indiqué pour tous les parquets car il permet de s’orienter pour choisir un parquet adapté à son usage.

 

 Usage du parquet

 Classe d’utilisation Description du passage Pièce ou lieu de pose

Usage domestique

21

 Passage faible, intermittent

Chambre à coucher, couloir d’habitation sans accès vers l’extérieur etc.

22

Passage moyen

Séjour, salle à manger, hall d’entrée, couloir sans accès vers l’extérieur etc.

23

Passage intense

Séjour, salle à manger et couloir avec accès sur l’extérieur, hall d’entrée etc.

Usage commercial

 31 Passage faible, intermittent Chambre d’hôtel, bureau individuel, chambre à coucher, salle de réunion etc.

 32

 Passage moyen

Salle de classe, boutique sans accès vers l’extérieur, bureau individuel, bibliothèque, hôtel etc.

 33

Passage intense

Ecole, bureau paysagé, grand magasin, boutique avec accès vers l’extérieur etc.

34  Passage très intense

Hall de réception, grand magasin, restaurants d’entreprise etc.

Usage industriel 41 Passage modéré, travail sédentaire avec utilisation occasionnelle de véhicules légers.

Atelier d’usine etc.

 

LONGUEUR, LARGEUR ET EPAISSEUR DE LAME

Longueur

Pour les parquets massifs : entre 400mm et 1400mm (peu en + de 2000mm)

Pour les parquets contrecollés : entre 600mm à 2200mm

Généralement 1200 pour les plus petites et 1800/2000mm pour les plus grandes

Pour les parquets stratifiés : 1200mm à 2000mm

 

Epaisseur

Elle dépend de :

  • type de parquet
  • pose adoptée

Pour du parquet massif posé sur des lambourdes : 20mm

Pour du parquet massif en pose collée ou du contrecollé : 10 à 15mm

Pour du parquet stratifié : 7 à 12mm (son épaisseur n’a pas d’importance puisque son classement d’usage détermine sa résistance et non son épaisseur)

En revanche pour le massif et le contrecollé l’épaisseur est importante car elle permet d’envisager plusieurs rénovations.

 

LA COULEUR DU PARQUET

 

Couleur claire

Choisir un parquet clair permet d’agrandir une pièce sombre et apporte de la lumière. Attention toutefois à ne pas choisir un parquet trop clair qui donne un style froid.

 

Couleur foncée

Ne choisissez pas votre parquet trop sombre et faites attention aux rayures qui se verront plus si vous voulez jouer avec le contraste avec un mur. La couleur « Wengé » est très appréciée actuellement, très moderne et sombre ! (marron foncé)

 

Couleur vieilli

Si vous souhaitez apporter un charme « rustique » à votre intérieur optez pour un parquet en chêne ciré ou un stratifié effet vieilli. Ils pourront se fondre avec plusieurs styles de déco !

 

LES DIFFÉRENTES TYPES DE POSE

CLOUÉE

Résultat de recherche d'images pour "parquet cloué"

Le parquet est « cloué » sur des « lambourdes » ou bien des « solives ». C’est-à-dire que les lames du parquet sont directement posées perpendiculairement sur les supports en bois et ensuite clouées dedans. Notre conseil : choisissez plutôt des lames de parquet épaisses (mini 20mm) afin d’obtenir un plancher « soutenant ».

C’est une méthode dite « traditionnelle » pour le parquet massif. Mais c’est une pose qui est chère et longue. En plus de cela, il vous faudra une hauteur de réservation au sol d’au moins 60mm.

 

FLOTTANTE

Résultat de recherche d'images pour "parquet pose flottante"

Les lames du parquet sont « clipsées » ou « collées » entre elles. On conseille généralement de poser une sous-couche technique pour améliorer l’isolation thermique et parfois acoustique du parquet (contrecollé ou stratifié).

Si vous posez votre parquet en flottant, la sous couche devient obligatoire. Cette pose est rapide et donc moins chère que la posé clouée et elle n’est pas possible pour les parquets massifs.

 

COLLÉE

Résultat de recherche d'images pour "parquet pose collée"

Les lames du parquet sont directement collées sur le « support plan » qui peut être un sol contreplaqué, un panneau de particules, une chape en béton…C’est un collage dit « en plein » si et seulement si la colle est étalée à l’aide d’une spatule sur le sol. Et c’est un collage « au cordon » si on utilise un pistolet à colle.

C’est un type de pose très courant pour les parquets massifs et on peut également coller un parquet contrecollé mais pas un parquet stratifié !

Il est très utilisé pour le parquet contrecollé (confort à la marche et chauffage au sol)

Pas besoin de sous couche si le support est plan, propre, sain, sec et rigide !

LA FINITION DU PARQUET

CIRÉ

Résultat de recherche d'images pour "finition ciré parquet"

  • Réservée au parquet massif traditionnel
  • Caractère authentique, rustique
  • Couche protectrice dure qui sature les pores du bois
  • Se patine pour s’embellir avec le temps
  • Protège des rayures et se répare
  • Entretien très exigeant (lustration 1 fois/semaine et cirage 1 fois/2ans)

VITRIFIÉ (vernis)

Résultat de recherche d'images pour "parquet vitrifié"

  • A remplacé aujourd’hui la cire
  • Recouvert d’une couche de vernis (vitrificateur) mince, transparente et imperméable
  • Parquet le plus facile d’entretien (n’absorbe pas les tâches et l’eau perle sur le support)
  • Moins esthétique et authentique que les parquets cirés et huilé
  • Peut-être brillant, satiné ou mat
  • Finitions cirées possible (vieillies, patinées, huilées…)
  • Très résistant aux rayures, à l’eau et aux salissures
  • Vernis peut durer jusqu’à 15 ans
  • Perd de son éclat au fur et à mesure des nettoyages
  • À lustrer 2/fois par an
  • Ne peut pas être réparer par zone (il faut revernir toute sa surface)

HUILÉ

Résultat de recherche d'images pour "parquet huilé"

  • 100% naturel et écologique
  • De plus en plus apprécié car pas autant de contraintes que le parquet ciré
  • Film pénétrant et non gras, qui enrobe les fibres du bois et les protèges des rayures, de l’eau et des salissures
  • Aspect brut durable et s’améliorant en vieillissant
  • Entretien simple mais régulier (1 fois/an)
  • Possibilité de nettoyer les tâches avec un savon spécial naturel
  • Possibilité de poncer la partie abîmée et de passer une nouvelle couche d’huile

 

VIEILLI

Résultat de recherche d'images pour "parquet vieilli"

  • Obtenu mécaniquement ou manuellement
  • Coups à la surface et martèlement des chanfreins afin d’obtenir des bords cassés
  • Possibilité d’ajouter des trous de vers, craquelures, fumage, éraflures…

LES ASPECTS DU PARQUET

CÉRUSÉ

Résultat de recherche d'images pour "parquet cérusé"

  • Permet de faire ressortir les veines du bois en les enrobant d’une cire blanche ou pastel
  • Donne un aspect vieilli au parquet
  • Pour le chêne, incompatible avec les bois exotiques

BROSSÉ

Résultat de recherche d'images pour "parquet brossé"

  • Permet de mettre en valeur les veines du bois
  • Brossage mécanique dans le sens des fibres du bois (élimination des parties tendres)
  • Apprécié dans les bureaux, locaux commerciaux car les chocs et cassures se voient moins sur ce bois qui est déjà irrégulier

SCIÉ

Résultat de recherche d'images pour "parquet aspect scié"

Parquet à l’aspect brut de sciage.

PONCE

Résultat de recherche d'images pour "parquet aspect poncé"

Parquet poncé, très lisse, doux, parfait.

 LA FINITION DES BORDS (CHANFREINS)

Résultat de recherche d'images pour "parquet 2 chanfreins"

BORDS DROITS GO 0

  • Parquet sans chanfrein jointé parfaitement
  • Donne une impression d’ensemble

2 CHANFREINS GO 2

  • Parquet avec un chanfrein sur les 2 grandes longueurs de la lame
  • Donne un effet élancé à votre parquet

4 CHANFREINS GO 4

  • Parquet avec des chanfreins sur les 4 côtés
  • Rappel les côté authentique de votre parquet

ENTRETENIR SON PARQUET

Résultat de recherche d'images pour "entretenir son parquet"

Pour les parquets ou stratifiés : aspirateur ou serpillère en évitant au maximum l’eau (bien essorer sa serpillière)

Pour le stratifié : un produit spécial sol stratifié est suffisant pour lui rendre son éclat.

Pour le massif (verni, huilé ou ciré) :  la méthode d’entretien est la même, seul le produit utilisé doit être différent ! Utilisez un savon spécial pour les parquets huilés (le savon noir est parfaitement adapté pour tous les parquets).

Pour les parquets huilés ou cirés : l’application d’une nouvelle finition sera nécessaire pour assurer la protection du parquet. 3 à 6 mois pour un salon ou un séjour, et tous les ans pour une chambre).

J’espère vous avoir aidé dans votre choix,

À bientôt sur housquare !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *