COMMENT CHOISIR SON CARRELAGE INTÉRIEUR?

C’est souvent un casse-tête quand on n’est pas expert ! Quelle taille ? Quel prix ? Quelles finitions ? Quelle utilisation ? On vous dit tout dans la suite !


1/ Quelle utilisation du carrelage ?

Avant toute chose il faut que vous définissiez la pièce où vous allez poser votre carrelage. Un carrelage de salle de bain n’aura pas les mêmes caractéristiques que celui du salon. Le carrelage de salle de bain devra obligatoirement être antidérapant pour éviter les glissements. De même que des carrelages au sol ou au mur auront des caractéristiques différentes.


2/ Quelles sont les caractéristiques techniques d’un carrelage ?

Pour bien choisir son carrelage en fonction de vos besoins vous devez impérativement contrôler ces 4 caractéristiques :

  • Résistance au passage « PEI »

La résistance au passage détermine dans quelle pièce et quelle inclinaison vous pourrez mettre votre carrelage en tout sécurité. En effet pour une chambre ou une salle de bain (passage faible), il faudra privilégier un niveau PEI faible (PEI II). Et pour une cuisine, une pièce à vivre et une entrée on vous recommande fortement de préférer un niveau PEI moyen (PEI III). Le PEI IV (passage intense) est recommandé pour sa très forte solidité.

 

  • Résistance aux rayures « MOHS »

L’échelle MOHS détermine le niveau de résistance aux rayures. Ainsi, ce critère devient vite important quand on choisit un carrelage pour la cuisine. Dans cette pièce il est recommandé un MOHS de 7 à 8.

1 à 3 : carreau rayable

4 à 7 : carreau rayable avec difficulté

8: inrayable

 

  • Résistance à la glissance « R »

Dans une pièce d’eau, le carrelage peut être dangereux s’il n’est pas antidérapant. Le degré de glissance en fonction de l’inclinaison pieds nus, DIN 51 097 (A, B ou C) et pieds chaussés DIN 51130 (R) permet de mesurer cette information.

Pieds nus :

A : adhérence moyenne

B : adhérence élevée

C : adhérence forte

 

 

 

 

Pieds chaussés:

R9 : adhérence normale – inclinaison allant de 3 à 10°

R10 : adhérence moyenne – inclinaison allant de 10 à 19°

R11 : adhérence élevée – inclinaison allant de 19 à 27°

R12 : forte adhérence – inclinaison de 27 à 35° R13 : très forte résistance – pour plus de 35° d’inclinaison

Notez que pour une salle de bain, il est préférable de ne pas « surclasser » votre carrelage. Sélectionnez-le en répondant aux normes R10 et ne prenez pas obligatoirement du R12 qui est plus dur à entretenir à l’intérieur qu’à l’extérieur (sur terrasse). Si vous souhaitez carreler une douche italienne on vous recommande d’utiliser la norme A+B+C, pour le reste A suffira.

  • Indice de variation de nuance « V »

Un carreau peut voir sa couleur varier, c’est ce qu’on appelle une « variation de nuance » notée de 1 à 5. Le niveau 5 étant le plus élevé avec une forte variation de nuances. Au niveau 1, les carreaux ont tous la même variation de couleur (teint uniforme).


3/ Est-ce qu’il y a d’autres normes pour un carrelage ?

 

 

 

 

Il y a beaucoup d’autres normes pour le carrelage, résistance aux chocs thermiques, aux produits abrasifs. Label écologique et norme professionnelle UPEC.

Le label écologique (Ecol label, PFEC…)nous renseigne sur la chaîne de fabrication du carreau de l’usine et des engagements pris par l’entreprise de carrelage concernant l’environnement. La norme UPEC quant à elle est une norme destinée aux professionnels du secteur du bâtiment.


4/ Quelles dimensions choisir pour quel effet ?

Les tailles standards (20 x 20 cm et 30 x 30 cm) sont principalement utilisées dans les pièces de services mais reviennent également à la mode dans les pièces à vivre et les salles de bain. Par contre, il faudra que le style colle au format (vintage, matière naturelle…).

Les grandes dimensions (60 x 60, 80 x 80 cm et plus) s’expriment totalement dans les pièces principales en donnant un aspect majestueux à la pièce en écartant visuellement la distance des murs opposés. C’est un format très moderne souvent utilisé pour les grandes surfaces au sol.

Les formats rectangulaires sont assez orignaux (30 x 60 cm, 30 x 90 cm ou 45 x 90 cm et plus). Quand vous agencez ce format rectangulaire dans différentes pièces avec ouverture vous obtenez un effet d’étirement ! C’est magique. Vous pouvez en plus de cela, jouer avec les formes graphiques au sol, en alternant les formats.


5/ Quels matériaux pour un carrelage ?

 

Il existe plusieurs matériaux pour le carrelage, les plus utilisés sont :

Le grès cérame : il est fabriqué à base d’argile, de quartz et de feldspath. Cuit à 1200°C, le grès cérame est partiellement vitrifié. Il peut être émaillé ou pleine masse (et coloré dans la masse).

Le grès cérame pleine masse, taillé dans la masse et très résistant (monobloc)

Le grès émaillé, moins résistant car l’émail fragilise le carreau

La terre cuite, en argile ce carrelage demande un entretien particulier à base d’huile de lin pour le protéger (souvent utilisé pour les constructions écologiques).

Le carreau de ciment, mélange de ciment, de sable et de poudre de marbre. Il est décliné en plusieurs formats et s’adapte à tous les intérieurs.

Le petit plus du carreau: être « coloré dans la masse ». Cela signifie que les pigments ont été directement déposés au sein de la matière lors de la chauffe.


6/ Qu’est-ce qu’une finition pour un carrelage ?

On parle de finition des bords ou finition de surface. Elles déterminent le degré de qualité et le style du carreau.

  • Les finitions des bords :
Crédit photo: media1.forumconstruire.com

Bords rectifiés : on a réduit les différences entre les carreaux et donné au carrelage des caractéristiques dimensionnelles quasi identiques. Ce carrelage est de meilleur facture mais est plus coûteux (20% plus cher qu’un carreau non rectifié) car le procédé de coupe est long. Mais l’effet est garanti !

Bords naturels : il y a un léger rebond sur l’entourage du carreau. Ils permettent de faire un joint de 2mm minimum, qui donne en surface un joint de 3 mm.

Bords festonnés: irréguliers et donnant un aspect de finition à l’ancienne (rustique). Les joints sont plus larges, environ 4/5 mm.

  • Les finitions de surface :
Carrelage poli

Satiné : finition intermédiaire entre le mat et le brillant. Elle permet d’avoir des aspects de surface donnant plus de luminosité au carrelage.

Lappato : la finition lappato est une finition brillante, différente du poli, elle suit les reliefs du carrelage.

Mat : finition presque naturelle du carrelage.

Poli : la surface du carrelage est unifiée à l’aide d’une polisseuse. Elle est alors lisse et brillante comme un miroir.


7/ Quel effet pour mon carrelage ?

Carrelage effet bois

Bois : c’est l’alternative au parquet ! Facile d’entretien et avec un aspect décoratif très naturel, il peut être d’aspect lisse ou rugueux, plus ou moins nervurés. Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les sortes et pour tous les goûts ! Le carrelage effet bois peut être utilisé dans toutes pièces de votre habitat.

Béton : cet effet qui ressemble fortement au ciment peut être ciré ou non et donne un aspect loft contemporain à votre habitat.

Pierre naturelle : l’effet pierre rappelle la pierre dans tout ce qu’elle a de pure. Les carrelages de grandes marques sont tellement bien faits qu’ils peuvent avoir un toucher 3D.

Marbre : c’est une alternative au marbre qui est très coûteux et difficile à entretenir ! Vous retrouverez les mêmes couleurs qu’un marbre classique mais le carreau sera encore plus lumineux !


8/ Comment calculer la quantité nécessaire de carrelage ?

Le calcul est très simple. Il faut tout d’abord mesurer la surface de votre pièce Longueur x Largeur. Et on ajoute à cela un pourcentage en plus qui correspond à la casse, aux raccords etc:

  • 5% pour une pose droite
  • 10% pour une pose en quinconce
  • 15% pour une pose en diagonale.

Et après rien de plus simple avec Housquare, fini le calcul du m2 par boîte. Le calculateur le fait tout seul !


9/ L’entretien d’un carrelage est-il nécessaire ?

Oui c’est nécessaire mais attention à ne pas utiliser de produits trop corrosifs comme la Javel qui dénature la pigmentation du carrelage. Vous pouvez également utiliser des produits spécialisés dans l’entretien de carrelage pour raviver des couleurs et protéger la couche supérieure du carreau.


10/ Quel prix pour un carrelage ?

Le prix d’un carrelage varie selon plusieurs critères :

  • Sa finition des bords : le carreau aux bords « rectifiés » sera plus cher qu’un format aux bords « naturels ».
  • Sa finition de surface : le poli, et le satiné ont tendances à être plus chers que les autres finitions de surface car il faut une étape voire deux pour terminer le carreau.
  • Son format : plus le carreau est grand, plus il est coûteux, logique !
  • Sa résistance : plus le carreau est techniquement complexe, plus son coût sera élevé. Mais sa qualité s’en retrouvera également impactée !
  • Son effet : un effet marbre est plus coûteux qu’une effet ciment, car le procédé pour obtenir un effet marbre est bien plus complexe et long.
  • Traitement de surface : un carreau traité anticorrosion ou antitâches n’aura pas le même prix qu’un carreau standard.
  • Matériaux : ils déterminent entre autre la résistance du produit, mais aussi son style. Ils font varier le prix du carreau. Un grès cérame pleine masse sera généralement plus cher qu’un grès cérame émaillé moins résistant. Mais ce n’est pas toujours vrai.

Qualité basse : en dessous de 25€ le mètre carré

Qualité moyenne : entre 25 et 50€ le mètre carré

Qualité haute : 50€ et + le mètre carré

Vous l’aurez compris, la qualité d’un carrelage dépend du prix qu’on veut y mettre ! C’est un investissement certes, mais il garantit que votre sol garde sa splendeur dans le temps!


11/ Est-ce qu’on peut commander un échantillon de carrelage en ligne ?

On est souvent tiraillé entre deux couleurs, ou alors on n’est pas sûr du rendu final. Certains professionnels ont compris l’importance de faire toucher le produit même en ligne. Housquare vous propose de commander votre échantillon de carrelage livré chez vous en 72h ! Alors n’hésitez-plus !


J’espère que cet article vous a permis de comprendre « comment bien choisir son carrelage en ligne ».

Je vous retrouve sur www.housquare.com pour de nouvelles aventures !

À très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *